UNE VALEUR CLE
  • L’INTÉGRITÉ

    La valeur de l’intégrité était au fondement même de la création de l’UFAR. L’université considère nécessaire de développer et d’assurer une culture de l’intégrité. Dès leur entrée à l’Université, les étudiants savent que l’évaluation impartiale, la surveillance des examens et les commissions de discipline font de l’UFAR un établissement intègre. Cette intégrité est d’autant plus importante que les étudiants se l’approprient et en deviennent les porteurs dans leurs actions quotidiennes et dans leurs vies professionnelles. En effet, l’intégrité est mise en œuvre dans les procédures de l’UFAR mais aussi dans des projets concrets ayant une forte connotation éthique. La volonté de l’université est en effet d’incarner cette valeur d’intégrité par des actions concrètes.

     

    C’est ainsi que l’UFAR a mis en place un Plan de Réintégration des Étudiants Soldats (PRES) et un programme d’aide aux étudiants en difficulté scolaire au retour du service militaire, le PREM’S (Plan de Réintégration des Etudiants ex-Militaires vers le Succès). Ceci permet de montrer des exemples d’intégrité aux étudiants pour les inciter à continuer à incarner cette valeur en tant qu'ambassadeurs de l’UFAR.

  • PROFESSIONNALISATION

    L’un des éléments de différenciation de l’UFAR est la professionnalisation. Une preuve factuelle réside dans le fait que plus de 92% des anciens des 15 promotions de l’UFAR travaillent. Pour arriver à une très importante employabilité de ses étudiants, l’université étudie en permanence les besoins du marché. Un vecteur de la professionnalisation est donc la conception des cours et des programmes par rapport aux attentes des entreprises. De même, l’enseignement alterne théorie et pratique, avec beaucoup d’études de cas et de projets industriels, animés par une multitude d’enseignants professionnels du domaine. Pour renforcer cet axe de professionnalisation, l’Accélérateur 28 (hyperlien vers l’accélérateur) a été créé fin 2020, une structure d’appui favorisant l’entrepreneuriat en Arménie.

     

    Les stages de professionnalisation en Arménie et à l’étranger permettent de préparer au mieux les étudiants à l’intégration dans le monde du travail. Il faut aussi considérer que de nombreux étudiants travaillent tout en suivant leurs études, ce qui renforce considérablement le lien étude / profession.

     

    Enfin, des équipes dédiées sont en charge de l’accompagnement des étudiants dans l’émergence de leurs projets professionnels, tout en les aidant à acquérir les techniques nécessaires de recherche d’emplois.

     

    Un accompagnement spécifique sur le sujet de l’insertion est mené sous la forme de cours obligatoires et de conseils personnalisés.

  • PORTE SUR LE MONDE

    Un élément de différenciation de l’UFAR par rapport à sa concurrence est le lien que l’UFAR crée pour ses étudiants avec l’Europe et le monde. En obtenant un double diplôme (européen/français et arménien), en approfondissant des langues étrangères (notamment le français), en étant en contact fréquent avec des enseignants étrangers, les étudiants de l’UFAR bénéficient de liens internationaux particulièrement forts. La solidité des relations entre l’UFAR et ses universités associées renforce l’UFAR comme une véritable porte sur l’Europe. Enfin, l’UFAR apporte un soin particulier à développer la francophonie auprès de ses étudiants et dans le pays.

     

    L’élément de différenciation de l’UFAR « Porte sur le monde » a différentes composantes dont la principale est le développement de l’apprentissage des langues. Un investissement dans l’apprentissage des langues continuera à se faire non seulement pour les étudiants mais également pour le personnel.

     

    La mise en relation des étudiants avec de nombreux enseignants (80 par an) renforce l’accès à des réalités internationales. L’enrichissement international provient aussi des liens de l’UFAR avec différentes structures de pays francophones (OIF, AUF, collectivités territoriales, agences francophones, etc.).

  • FEMINISATION

    Avec 73,6% étudiantes, l’UFAR est un centre de production d’une élite féminine en Arménie. De même, l’UFAR dispose de presque 60% d’apprenantes en informatique et aussi en finance. Si au niveau national la forte proportion des femmes dans les effectifs étudiants du supérieur, notamment en master ne constitue pas une particularité, au niveau international ce fait est assez distinctif, plus particulièrement dans le secteur des nouvelles technologies. Cette forte présence féminine est aussi avérée dans le programme Accélérateur 28 qui compte plus de 70% d’entrepreneuses. Les étudiantes bénéficient aussi chez les anciennes Ufariennes de modèles de réussite au féminin : femmes dirigeantes ou créatrices de leur entreprise.

     

    Étant une fabrique des élites féminines, l’UFAR a élaboré, en 2020 un concept de Campus Digital des Carrières Francophones qui vise en particulier à aider les femmes dans la gestion de leur carrière. Ce projet a notamment pour vocation d’accompagner des femmes dirigeantes ou cadres dans la gestion de leur carrière.

     

    Des événements de mise en valeur des diplômées de l’UFAR vont continuer (comme la table ronde « Femmes de tête, femmes d’actions » organisée en mars 2021). Un cercle de « Femmes dirigeantes » va également être créé avec les anciennes de l’UFAR.

UFAR INTERNATIONAL

L'Université Jean-Moulin-Lyon-III (UJML) est le partenaire académique historique de l'UFAR. Sa contribution dans la visibilité locale et internationale de l’UFAR est majeure à travers plus de 20 ans de soutien et d’accompagnement au développement de l’UFAR vers les standards internationaux. Elle est souvent citée comme l’Alma Mater de l’UFAR.

Depuis 2018, l'UFAR a développé un partenariat académique avec l'Université Toulouse-III-Paul-Sabatier dans le cadre de l'ouverture de la faculté d'informatique et de mathématiques appliquées (IMA).