Programmes européens

Programmes européens

« Réforme de la formation doctorale en Arménie conformément à la communauté universitaire, aux exigences de l'industrie et à l'expérience de l'UE ». (ARMDOCT)

 

Depuis 2019, l'Université française en Arménie est intégrée au projet « Réforme de la formation doctorale en Arménie conformément à la communauté universitaire, aux exigences de l'industrie et à l'expérience de l'UE » (ARMDOCT). Ce projet est l'initiative de l'UFAR et présente la suite du projet C3QA, coordonné par l'Université.

Le projet (ARMDOCT) vise à réformer la formation doctorale en Arménie conformément aux principes de Salzbourg en révisant la politique nationale et les documents juridiques, les procédures institutionnelles et en fournissant le système nécessaire à l'intégration de la science et de la recherche.

Le projet vise à promouvoir la coopération étroite entre les EES, les instituts de recherche et l'industrie pour l'internationalisation de la formation doctorale, et l'intégration à l'Espace européen de l'enseignement supérieur (EEES)  l'Espace européen de recherche (EER).Q

Les objectifs spécifiques du projet sont : 

  • Renforcement des capacités des ressources stratégiques, humaines, de l’infrastructure des établissements d'enseignement supérieur et des instituts de recherche de l'Académie nationale des sciences, du ministère de l'Education, des Sciences, de la Culture et du Sport.
  • Élaboration d'une nouvelle politique nationale, des nouveaux documents juridiques et approbation d'un investissement pilote par le ministère de l'Education, des Sciences, de la Culture et du Sport.
  • Élaboration des politiques et des procédures institutionnelles basées sur les documents nationaux révisés et élaboration d'un manuel de l'organisation de la formation doctorale.
  • Création et mise en place de 5 écoles doctorales en étroite collaboration avec les EES, les instituts de recherche, et l'industrie.

Partenaires

Le projet comprend 15 membres, dont 4 établissements d'enseignement supérieur de l'UE, 8 établissements d'enseignement supérieur et 2 instituts de recherche de la République d'Arménie, ainsi que le ministère de l'Éducation, des Sciences, de la Culture et des Sports de la RA.

Partenaires RA

1. Université internationale Eurasie (coordinateur)

2. Université française en Arménie (UFAR)

3. Université pédagogique d'État Khachatur Abovyan (UPEA)

4. Université de médecine d'État Mkhitar Heratsi (UEME)

5. Université d'État de Vanadzor Hovhannes Tumanyan

6. Université d'Etat des Langues et des Sciences sociales V. Brusov (UELSS)

7. Université d’Etat d’Erevan (UEE)

8. Université polytechnique nationale d'Arménie (UPNA)

9. Institut de l’informatique et des problèmes  d'automatisation de l'Académie nationale des sciences de la RA

10. Centre scientifique et éducatif international de l'Académie nationale des sciences de la RA

11. Ministère de l'Education, des Sciences, de la Culture et du Sport (MESCS)

Universités partenaires européennes

12. Université catholique du Portugal (Portugal)

13. Université de Teramo (Italie)

14. Université Jean-Moulin Lyon 3 (France)

15. Université d'État de Vilnius (Lituanie)

 

L’UFAR a piloté des programmes européens Tempus et Erasmus+ 

 

En 2014 l’UFAR a coordonné le projet «Promotion de la qualité et reconnaissance de l’enseignement transfrontalier en Arménie et en Géorgie» (TNE QA).

Le projet avait pour objectif d’élaborer des mécanismes et procédures d’assurance qualité de l’établissement supérieur transfrontalier, qui ont été appliqués en Arménie et en Géorgie. Le consortium du projet était composé de 19 institutions d’Allemagne, d’Arménie, de Belgique, de France, de Géorgie et de Royaume-Uni, ainsi que les agences d’assurance qualité et les Ministères arménien et géorgien de l’éducation. 

Les résultats du projet sont disponibles sur le site TNE QA.

 

 

En 2016 l’UFAR a coordonné le projet « Promotion de l’internationalisation de la recherche à travers de la mise en œuvre d’un système d’assurance qualité pour le 3ème cycle 

universitaire conformément à l’intégration européenne» (C3QA).

Le consortium du projet réunissait 21 institutions d’Arménie, d'Espagne, de France, de Kazakhstan, de Mongolie, de Pologne et d’Ukraine : les établissements d’enseignement supérieur, les agences d’assurance qualité et les Ministères arménien, kazakh, mongol et ukrainien de l’éducation et des sciences.

Les résultats du projet sont disponibles sur le site de C3QA.

 

 

L'UFAR fait partie du réseau de la Chaire UNESCO ''Education, formation et recherche pour le développement durable’’ regroupant 21 universités francophones à travers le monde.