• rentre a l'UFAR
  • Promotion 2019 Victor Hugo
  • Bibliotheque

L’UFAR, 1ère université en Arménie à obtenir une accréditation PRME des Nations Unies

L’Université française en Arménie vient de se voir décerner l’accréditation internationale du PRME (Principles for Responsible Management Education), une initiative soutenue par les Nations Unies. L’UFAR est donc la première université et la seule en Arménie à obtenir cette reconnaissance.

La vision de PRME est de créer un mouvement mondial et de promouvoir un leadership éclairé en matière d’éducation à la gestion responsable. Selon, Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, « l’initiative PRME a été lancée pour encourager les leaders responsables de l’avenir. Cette tâche n’a jamais été aussi importante. Un leadership audacieux et une pensée novatrice sont nécessaires pour atteindre les objectifs de développement durable. »

En tant que plateforme pour rehausser l’importance du développement durable dans les universités du monde entier, PRME donne aux étudiants d’aujourd’hui en affaires la compréhension et la capacité d’apporter des changements demain. La mission de PRME est de transformer l’éducation à la gestion et de développer les décideurs responsables de demain pour faire progresser le développement durable. Selon le Recteur de l’UFAR : « cette vision du PRME est totalement en correspondance avec la mission stratégique de l’UFAR qui est de transformer des jeunes en dirigeants intègres, responsables et ouverts sur le monde”.

En effet, l’UFAR est très impliquée dans une démarche active de responsabilité́ sociale. Par exemple, l’UFAR a été la première institution en Arménie à avoir mis en place un plan de Réintégration de ses étudiants soldats, organisant 15 jours après le début de la guerre de 2020, les conditions de leur retour vers le succès.  L’université française tient aussi considérablement à l’absence de discrimination. L’UFAR œuvre pour l’épanouissement de tous aussi bien les femmes que les hommes. De même, l’université est très fière d’avoir 56% d’étudiantes en informatique, alors que partout dans le monde les étudiants masculins dominent en nombre une telle filière. À l'inverse, l’université vient de débuter un nouveau programme pour aider ses étudiants masculins à réussir leurs études au retour du service militaire. Pour le Recteur de l’UFAR : « Nous considérons dans toutes nos actions un impératif : laisser sa chance à chacun de nos étudiants et étudiantes. Chacun a sa place à l’UFAR selon ses talents ».

La reconnaissance du PRME décernée à l’UFAR est donc à la fois cohérente avec sa stratégie mais aussi la valeur d’intégrité portée par cette université.

La reconnaissance du PRME consacre aussi au sein de l’UFAR l’importance donnée au dialogue et au débat entre les enseignants, les étudiants, les entreprises, les gouvernements, les consommateurs, les médias, les organisations de la société civile et d’autres groupes et parties prenantes intéressés sur des questions critiques liées à la responsabilité sociale mondiale et à la durabilité. La responsabilité sociale de l’UFAR consiste dans le fait qu’elle n'a pas pour seule fonction d'assurer des cours à des étudiants, mais de former des citoyens responsables et capables de s'intégrer facilement dans la société civile. Le Recteur de l’UFAR souligne aussi « l’UFAR s’engage totalement dans l’accomplissement des trois fonctions principales de PRME : enseignement, recherche scientifique et service de la société. C’est un principe directeur essentiel toujours pour le bien de l’Arménie ».