• L'UFAR A 20 ANS
  • rentre a l'UFAR
  • Promotion 2019 Victor Hugo
  • Projet UFAR20+
  • Bibliotheque

Investissons dans la jeunesse arménienne, dans le futur de l’Arménie.

« Arménie en crise! Quand l’Arménie traverse une crise sanitaire, économique, politique et militaire, chacun doit prendre ses responsabilités. Dans le domaine de l’enseignement supérieur, les établissements se retrouvent à gérer des situations de précarité grandissante des familles, ne leur permettant pas de faire face aux frais des études de leurs enfants. Dans des cas extrêmes, les étudiants se trouvent dans une situation de pauvreté avancée. Cette fragilité financière se double parfois d’un certain isolement et de problèmes récurrents de santé. À l’UFAR, nous avons ainsi 7 étudiants orphelins de père et de mère.

Alors, on peut toujours se lamenter et encore une fois ne rien faire. Devant un tel drame, on voit apparaître parfois des commentaires moralisateurs qui font du « blabla éthique », proférant des discours moralisateurs incantatoires mais désincarnés de la moindre substance.

Au contraire, l’UFAR a décidé de monter en 2020 un plan d’urgence concret afin d’aider les familles et par suite nos étudiants. Ainsi, nous avons attribué cette année des bourses sociales à 26,26% de nos étudiants, augmentant le nombre de récipiendaires de 183 en 2019 à 308 en 2020. Par ailleurs, nous continuons notre système de bourses au mérite attribuées par semestre. En 2020, l’UFAR a décerné des bourses au mérite à 29,42% de ses étudiants. Cet effort sans précédent n’aurait pas été possible sans la communauté UFAR, et notamment nos mécènes : l’Ambassade de France, le Gouvernement arménien, l’UGAB, Amundi ACBA, ACBA Crédit Agricole Bank, la Fondation Yezeguelian, la Ville de Lyon, les éditions Sigest, l’Institut Tchobanian. Avec l’UFAR, investissons dans la jeunesse arménienne, dans le futur de l’Arménie. »

Prof. Bertrand Venard

Recteur