• rentre a l'UFAR
  • LE PREMIER MINISTRE NIKOL PASHINYAN APPORTE SON HAUT PATRONAGE À LA LEVÉE DE FONDS DU PROJET UFAR20+
  • UFAR20+
  • Visite du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères à l’UFAR
  • colloque international ''Les élites féminines dans l’espace francophone''
  • Journée de portes ouvertes 2018
  • Visite de Monsieur Jean-Baptiste Lemoyne
  • Digitec expo
  • Stage 2018
  • Conférence de presse IMA
  • Etudiants
  • E-reputation
  • Bibliotheque
  • Vie culturelle
  • Alumni
  • CE
  • Réception à l'Ambassade 2018

« Enseignement pour succès » : première édition de la conférence annuelle de British Council

Par Zaruhi Soghomonyan, Responsable de la Chaire des langues étrangères de l’UFAR

(traduction libre de l’arménien)

 

Les questions du développement de la formation professionnelle continue des enseignants sont toujours au centre d’attention de l’UFAR car dans le monde actuel il n’est plus possible de se contenter de ses études supérieures. Il faut garder le doigt sur le pouls pour rester moderne et suivre les derniers développements du domaine.

 

« Armés » de ces idées, les membres de la Chaire des langues étrangères de l’UFAR ont pris part à la première édition de la conférence annuelle « Enseignement pour succès » organisée par le British Council dans l’objectif de créer de nouveaux réseaux et partager les idées et compétences. Il était agréable de voir que l’UFAR avait un taux de participation élevée aussi bien parmi l’auditoire large que parmi le nombre restreint des speakeurs.

  

Dans son intervention, Siranush Seyranyan a présenté l’analyse des résultats d’enquête menée parmi les étudiants en observant les avantages des styles d’enseignement individuels (auditif, visuel et kinesthésique). Elle a également parlé de la théorie des compétences pluridisciplinaires (linguistique, logique et mathématique, visuelle-spatiale, kinesthésique, musicale, interpersonnelle, intra-personnelle, naturaliste), des particularités de son application du point de vue de l’enseignement de l’anglais ainsi que de la critique de cette approche dans la littérature scientifique.

   

Anna Hayrapetyan a parlé du podcasting en détaillant les possibilités de l’utilisation de ce moyen en salle de cours et ailleurs pour améliorer les compétences d’expression orale des étudiants. La présentation d’Anna n’était pas composée que des bribes prises de différents livres, elle était « assaisonnée » par les données statistiques parlant collectées pendant ses propres activités.

 

Anna Hovhannisyan a partagé son success story personnel. Travaillant pendant un certain temps en tant que mentor pour des projets différents de British Council, Anna a accumulé une expérience importante, en passant une voie longue et pleine des hauts et des bas. Il était très intéressant et inspirant d’écouter Anna.

 

Moi j’ai eu l’honneur de mener la discussion sur le développement professionnel continu avec des professionnels tels que Irshat Madyarov (chef de programme éducatif TESOL, enseignement de l’anglais langue étrangère à l’Université américaine d’Arménie), Tigran Mikayelyan (Doyen de la faculté des langues étrangères à l’Université pédagogique d’Arménie) qui a été mon examinateur oral pour le test d’espagnol DELE (Diplomas de Español como Lengua Extranjera) il y a très longtemps, Mher Davtyan (Responsable du développement Teach for Armenia) et Steven Hindlaugh (expert international, formateur, enseignant).

Nous nous arrêterons là pour l’instant. Je reviens avec de nouvelles idées pour les nouveaux articles…

PS : ne jugez pas très sévèrement