• rentre a l'UFAR
  • Promotion 2019 Victor Hugo
  • Bibliotheque

Dialogue sur le métier d’Ambassadeur/ Un Ambassadeur est-il seulement un diplomate? / Un regard croisé entre deux Ambassadeurs

L’Université française en Arménie, a accueilli, le 22 avril 2019, l’ancien Ambassadeur de France en Arménie et co-fondateur de l’UFAR M. Henry Cuny et l’actuel Ambassadeur de France en Arménie S.E. M. Jonathan Lacôte.

Le recteur de l’UFAR, M. le Professeur Jean-Marc Lavest a remercié, dans son discours introductif, les deux ambassadeurs qui portent l’Université française en Arménie dans leur cœur  et a rappelé encore une fois, que l’UFAR et l’Alliance française ont été créées par la volonté des gouvernements arménien et français.

La modératrice de l’événement était Hasmik Arakelian, journaliste francophone à la Télécompagnie publique d’Arménie.

M. Cuny et  M. Lacôte ont échangé leurs points de vue sur le métier de l’Ambassadeur : «Pour être Ambassadeur, il faut avoir un amour profond vers son pays, voir ses possibilités et trouver les meilleures façons de le servir. Etre Ambassadeur pour moi c’était le bonheur du premier au dernier jour», a évoqué l’ancien Ambassadeur.

«L’image d’un diplomate réside dans ses capacités de négocier. Le contact avec le peuple arménien est plus facile que dans les autres pays. Lors de mes séjours en Arménie, j’ai compris que la richesse  de l’Arménie ce sont ses habitants», a souligné l’Ambassadeur de France en Arménie, S.E. M. Jonathan Lacôte.

A la fin de la rencontre les deux Ambassadeurs ont mentionné, qu’ils se réjouissent de voir l’UFAR se développer et élargir les perspectives d’avenir, notamment avec le projet de construction du nouveau bâtiment à proximité de TUMO.

L’UFAR remercie chaleureusement M. Henry Cuny et M. Jonathan Lacôte pour leur contribution particulière dans la création et développement de l’Université française en Arménie.